Le concept du BENU VILLAGE – le premier écovillage au Luxembourg, et plus précisément, à la frontière à Esch – a vu le jour en 2015 et prône une économie circulaire socioécologique. Des professionnels peuvent louer des espaces dans le village et y mener leurs activités, à la condition que celles-ci soient en adéquation avec la charte BENU, fondée sur des valeurs de transparence, de responsabilité sociale, de production locale et d’excellence écologique.

Pour le moment, le BENU Village en est encore à ses balbutiements. Une entreprise spécialisée dans le surcyclage (ou upcycling) de vêtements design, une plateforme de vente de créations artistiques « upcyclées » à vocation sociale et un restaurant antigaspillage doivent s’y installer. Le premier restaurant antigaspillage au Luxembourg met l’accent sur des denrées locales et bio et, bien entendu, sur la lutte contre le gaspillage alimentaire. L’objectif est de cuisiner exclusivement à base d’aliments récupérés (rescued food) qui n’ont jamais trouvé place dans les rayons des supermarchés, car même s’ils répondent aux normes, les clients les boudent pour des raisons esthétiques. Le restaurant se voudra inclusif. Le restaurant antigaspillage, qui n’en est qu’à sa phase de développement, sera construit exclusivement à l’aide de matériaux recyclés et ouvrira ses portes à la fin de l’année.

Avec toutes les denrées alimentaires produites chaque année qui ne sont consommées ni par la population ni par les animaux, il serait possible de préparer trois repas par jour pour chaque habitant de la planète. Par ailleurs, chaque ménage met au rebut 100 kg d’aliments tous les ans. C’est absolument scandaleux. Le restaurant BENU propose une alternative en préparant des repas de qualité pour encourager les gens à changer leurs habitudes. " Georges Kieffer – Initiateur du BENU Village