Charte Antigaspi

Le pacte de solidarité anti-gaspillage

Une large mobilisation est nécessaire pour venir à bout du gaspillage alimentaire. C’est pourquoi il importe que le plus grand nombre possible d’acteurs s’associent à cet élan de solidarité.
Lors du conseil de gouvernement du 12 septembre 2019, les responsables ont décidé à l’initiative du ministre de l’Agriculture, Romain Schneider, de réduire le gaspillage alimentaire lors d’événements organisés par ou avec l’État en identifiant avec les fournisseurs la meilleure manière, entre autres :
d’acheter de façon responsable ;
de privilégier les circuits courts et les produits régionaux et de saison ;
de réutiliser les denrées qui peuvent encore être consommées.
Ces principes ont également été retenus dans diverses chartes « anti-gaspi ».

En 2019, nous avons signé une telle charte avec les représentants des auberges de jeunesse luxembourgeoises pour l’ensemble de leurs établissements.


Antigaspi Charta Ënnerschrëfft
En 2017, une charte anti-gaspillage alimentaire a été signée avec les représentants de LUXEXPO THE BOX, qui se sont engagés à réduire au maximum le gaspillage alimentaire pendant son événement.

En 2017, le ministère a signé une charte anti-gaspillage alimentaire avec la CGFP afin réduire le gaspillage d’aliments dans la Cantine de la fonction publique.
En 2017, une charte a été signée avec les organisateurs de la Foire Agricole d’Ettelbruck. Même si nous avons enfoncé des portes ouvertes avec nos recommandations sur le stockage, l’entreposage et les circuits courts, puisque les producteurs et les distributeurs les mettent en œuvre depuis longtemps, l’objectif était d’envoyer un signal afin de sensibiliser l’ensemble des citoyens à une consommation plus responsable.
Charte anti-gaspillage alimentaire avec les auberges de jeunesse luxembourgeoises
check linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram